Le Tome 2 est en route !

“ Tant de choses étaient arrivées depuis qu’elle avait pris connaissance de ses origines incroyables. Elle était l’héritière de William Wallace… ce chevalier valeureux qui donna sa vie pour la liberté de son peuple. Elle, petite française insignifiante, elle avait hérité d’une cause immense, d’une fondation qu’elle devait à présent sauver des mains de la famille Bruce et de la mafia irlandaise qui la convoitaient à des fins malhonnêtes. Ses ennemis étaient dangereux, ils l’avaient plus que démontré. Ses parents, tout d’abord, étaient morts dans un « accident » alors qu’elle n’était qu’un nouveau-né. Ensuite Tom, son ami le plus cher, avait failli mourir en la sauvant in extremis d’une collision avec un 4X4 qui lui aurait été fatale à coup sûr. Et maintenant Annah… […] Annah, sa grand-mère de cœur avait été sauvagement agressée par sa faute. C’en était trop. Depuis qu’elle avait pris connaissance de son prestigieux arbre généalogique, elle avait l’impression de semer le malheur autour d’elle. Ce merveilleux cadeau qui lui avait apporté, à elle, Leena l’orpheline, des racines, une nouvelle famille, un clan, ce fabuleux héritage qui avait mis Sean sur sa route et dans son cœur, lui apparaissait en cet instant comme une malédiction.  ˮ
Extrait chapitre 1
20161015-couv-def-tome-1
A l’aube de fêter ses sept cents ans, la Fondation Wallace, créée en l’honneur de William Wallace, est menacée de tomber entre les mains de la mafia irlandaise.
Seule l’héritière légitime du Clan Wallace peut encore préserver son existence et ainsi lui permettre de continuer à œuvrer pour la Liberté à travers le monde.
Leena Normand voit sa vie basculer lorsqu’elle découvre qu’elle est cette héritière.
Commence alors pour elle une quête improbable et périlleuse qui la conduira sur les traces de son valeureux ancêtre, à travers l’Ecosse et son Histoire.
Pour sauver la Fondation et découvrir ses racines, il lui faudra affronter ses ennemis et surmonter bien des épreuves. Elle trouvera en chemin une aide inattendue, celle de… Sir William « Braveheart » Wallace.