Une envie d’écriture…

A la suite d’un voyage itinérant à travers l’Ecosse, séduite par ce pays de contraste, sa culture ancienne, ses traditions encore très vives, son histoire très riche, j’ai éprouvé une vraie envie d’écriture… la première.

Jamais je n’aurais pensé être capable d’un tel acte jusqu’à ce que cette histoire s’impose à moi. William Wallace, ce héros écossais du Moyen Age, m’a fascinée et j’ai soudain eu envie d’en parler dans une histoire résolument moderne. J’ai fait le rêve que les pas de ce chevalier d’un temps passé, de ce héros si romanesque à l’âme noble, résonnent encore dans notre siècle où manquent les grands hommes. Comment parler de ce qui a motivé sa vie, le combat qui a guidé ses pas, l’a conduit jusqu’à la mort, la devise de sa famille : PRO LIBERTATE,  la quête de la liberté ?

Je lui ai alors inventé un héritage sous les traits d’une Fondation à l’envergure internationale pour défendre ses valeurs, et une descendance en la personne d’une jeune française de 25 ans que j’ai lancée sur ses traces, à travers l’Ecosse et son histoire.

Cette Fondation qui œuvre pour la liberté dans le monde depuis 700 ans, a été, pour moi, le parfait alibi pour parler de grands sujets qui me touchent et s’inscrivent dans la même ligne directive, la liberté ; Nelson Mandela, et son combat pour la liberté de son peuple, la seconde guerre mondiale, les discriminations diverses et nombreuses, l’homophobie…

J’ai effectué un grand travail de recherche pour ne jamais trahir la grande Histoire, qui enrichit la mienne, dans laquelle j’ai puisé le matériel, la toile de fond de mon roman. Les évènements historiques, ainsi que tout ce qui concerne William Wallace, sont authentiques autant que mes sources me l’auront permis.

Ce roman met en avant des valeurs comme la famille, l’amitié, l’amour. Il parle d’authenticité, d’abnégation, de sacrifice…

J’espère qu’il vous sera agréable de le lire comme il m’a été agréable de l’écrire

Sophie Damgé